admin-amf43

La délégation Haute-Loire – Fondation du Patrimoine

PRÉSERVER LE PATRIMOINE DE PROXIMITÉ NON PROTÉGÉ Organisme privé à but non lucratif, la Fondation du patrimoine intervient depuis 25 ans auprès des communes de moins de 20 000 habitants. SES MISSIONS La fondation du Patrimoine est premier partenaire des communes et des propriétaires privés dans leurs projets de sauvetage de leur patrimoine et dans l’organisation de leur campagne d’appel aux dons. Depuis 2002, la délégation de la Haute-Loire, avec son équipe de 8 bénévoles, a aidé 61 projets publics et 235 projets privés. La Fondation du patrimoine délivre un label étendu aux villes de moins de 20 000 habitants (donc toutes les communes de la Haute-Loire), qui peut permettre aux propriétaires privés de bénéficier notamment d’une aide fiscale. Présentation en cliquant ici. La Fondation aide également les collectivités et associations porteuses de projets à lancer des souscriptions. Présentation en cliquant ici. Hélène Bonnet, déléguée départementale bénévole de la Haute-Loire témoigne :« Je suis en contact avec les élus locaux, par l’intermédiaire de mon équipe de  bénévoles, chacun ayant en charge les communes de leur secteur. Notre rôle principal est de guider les porteurs de projets dans les arcanes des demandes de subventions, d’animer le processus de souscriptions.Nous aidons aussi (suite…)

Concours rubans du patrimoine

Concours les rubans du patrimoine : L’édition 2021 du concours des rubans du Patrimoine est lancée… – Vous êtes maire ou président d’une intercommunalité. – Vous avez entrepris des travaux de restauration du patrimoine bâti de votre commune. – Les travaux ont été réalisés par des entreprises du bâtiment. – Les travaux faisant l’objet du dossier se sont terminés entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2020. PARTICIPEZ A LA 27ème ÉDITION DES RUBANS DU PATRIMOINE ! Ce concours est organisé par la Fédération Française du Bâtiment, la Fondation du patrimoine, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité, la Fédération nationale des Caisses d’Épargne, et le Groupement français des entreprises de restauration de Monuments Historiques. Dossier complet à envoyer avant le 31 janvier 2021 Détails et dossier sur le site https://www.rubansdupatrimoine.ffbatiment.fr/participer (suite…)

Dunières – Appui d’INGé 43 pour l’aménagement de la Zone du Solier

Dunières – APPUI à la définition des possibilités d’implantation d’une salle des fêtes sur le tènement de l’OPAC 43- Zone du Solier- Contexte : Le quartier du Solier, à l’est de Dunières, se situe à la fois dans la zone inondable de la Dunières et dans le périmètre de co-visibilité de l’église romane de Saint martin, classée monument historique. Il regroupe de nombreux équipements publics (piscine municipale, stade, centre multisports, …). Cette zone comporte de longue date le tènement de l’OPAC qui compte encore deux immeubles de logements. La municipalité de Dunières souhaiterait reconvertir ce tènement en aménageant une salle des fêtes accueillant des spectacles. La commune souhaiterait également agrandir le stade municipal attenant qui n’est pas aux normes pour les compétitions. La salle des fêtes pourrait intéresser un public étendu sur le territoire de la communauté de communes, pour une jauge de 500 personnes et plus, équipement qui fait aujourd’hui défaut au pays de Montfaucon. Mobilisation des compétences et projet global Afin de donner naissance à ce projet complexe, faisant intervenir de nombreux acteurs, la municipalité a sollicité InGé43 pour une mission d’appui visant à définir les possibilités d’implantation d’une salle des fêtes et de spectacles. Au regard de la (suite…)

Résolution générale de l’AMF Jeudi 10 décembre

Résolution générale de l’AMF Jeudi 10 décembre Cette résolution aurait dû résonner dans l’enceinte du Congrès de maires. Malheureusement, des circonstances exceptionnelles en ont décidé autrement. Exceptionnelles et même uniques car c’est la première fois, en dehors des périodes de guerres, que l’AMF est contrainte d’annuler son Congrès. Cela est vécu comme une réelle meurtrissure, tant le Congrès constitue pour nous tous la grande réunion de famille des maires ; un temps de partage fécond, où l’on échange, l’on débat, où l’on confronte les expériences. Mais surtout où l’on célèbre la force du mandat de maire, forgeant ainsi notre unité par-delà la diversité de nos territoires et nos sensibilités politiques. Pour autant, ne pas nous réunir ne nous condamne pas au silence. Télécharger la résolution générale en cliquant ici (suite…)

Appels à projets 2021 – fonds pour le développement de la vie associative

Appels à projets – fonds pour le développement de la vie associative en Haute-Loire Ce fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) est à destination des associations dont le siège social est établi en Haute-Loire.  Les associations souhaitant déposer un dossier sont invitées à lire très attentivement les différentes rubriques de la note d’orientation 2021 accessible en cliquant ici. Le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA2) se décline en 2 axes : – volet financement global de l’activité d’une association – volet mise en œuvre de nouveaux projets ou activités. Il est à destination des associations dont le siège social est établi en Haute-Loire, tous secteurs confondus. Les associations souhaitant déposer un dossier sont invitées à lire très attentivement toutes les différentes rubriques de la note d’orientation. Les demandes de subvention sont dématérialisées : elles devront être déposées au format pdf sur le compte association, du 15 décembre 2020 au 08 février 2021  sur https://lecompteasso.associations.gouv.fr . Des permanences ou des temps de présentation du FDVA sur le territoire sont en cours de programmation en partenariat avec les points d’appui à la vie associative PAVA et nos services. Vous trouverez tous les outils pour faciliter les (suite…)

UNION EUROPÉENNE : COMMENT FAIRE FACE À LA CRISE ?

UNION EUROPÉENNE : COMMENT FAIRE FACE À LA CRISE ? Le Centre d’Information Europe Direct de Haute-Loire en partenariat avec l’AMF 43 propose un Dialogue Citoyen en ligne à destination des élus locaux. Avec l’intervention d’Alain MALEGARIE, conférencier Team Europe et ancien directeur de l’Institut de l’Euro, nous proposons un temps d’échange autour des enjeux auxquels l’Union européenne doit faire face en début de mandature et en particulier dans la situation inédite à laquelle l’ensemble des états membres est confronté suite à la pandémie de Covid-19. Il s’agira de faire un point de situation et d’échanger sur des questions qui peuvent se poser à l’échelle locale . Pour participer : cliquez ici (suite…)

Médaille de la famille 2021

Médaille de la famille promotion 2021 Qu’est-ce-que c’est ? La Médaille Française de la Famille est une décoration créée par le décret du 26 mai 1920 sous le nom de «médaille d’honneur de la famille française», pour honorer les mères françaises ayant élevé dignement plusieurs enfants. Depuis cette époque, le texte initial a connu de nombreuses modifications avant la refonte totale due au décret du 28 octobre 1982 créant une «Médaille de la Famille Française» . Entré en vigueur le 1er janvier 1983, ce décret a été complété par un arrêté du 15 mars 1983. Le signe de l’évolution apparaît dans la reconnaissance des mérites d’un père ou de toute autre personne qui élève dignement des enfants. La codification de la partie réglementaire du code d’action sociale et des familles (octobre 2004) a apporté des modifications importantes : la distinction s’appelle maintenant « Médaille de la Famille». Aujourd’hui, un décret n°2013-438 du 28 mai 2013 prévoit qu’un seul modèle de médaille sera dorénavant attribué, et non plus trois comme précédemment, en fonction de la taille de la famille. En outre il modifie de nouveau les conditions d’attributions et élargit la liste des récipiendaires. Qui est concerné ? Tout parent qui (suite…)

Propositions de l’AMF nationale en faveur de la réouverture progressive des commerces de proximité dans le strict respect des règles sanitaires.

Propositions de l’AMF nationale en faveur de la réouverture progressive des commerces de proximité dans le strict respect des règles sanitaires. (téléchargeables en cliquant ici)   Les maires sont pleinement mobilisés, aux côtés de l’Etat, dans la gestion de la crise sanitaire inédite que traverse notre pays. L’urgence sanitaire est leur priorité. Les maires, impliqués dans le dynamisme commercial de leur centre-ville, sont également en première ligne face à la détresse des commerçants et des artisans qui, contraints de fermer à nouveau leurs commerces, sont dans une situation économique et sociale très préoccupante. La survie de ces entreprises, des emplois salariés et d’indépendants, et à terme de l’attractivité des centres-villes, est un enjeu collectif majeur. Depuis le début de cette crise, les initiatives individuelles portées par les commerçants et les solutions collectives portées par les associations de commerçants et les collectivités territoriales, ont permis à certains commerces de reprendre ou de maintenir une activité minimum, dans les zones urbaines et rurales : garder le lien avec la clientèle; proposer des annuaires de commerçants et d’artisans qui peuvent assurer une vente à distance (par téléphone, mail ou en ligne) avec retrait des commandes devant la porte du magasin, en drive ou (suite…)

L’AMF crée un observatoire des agressions envers les élu(e)s

L’AMF crée un observatoire des agressions envers les élu(e)s Depuis des années, les élus locaux sont victimes d’actes de plus en plus violents dans l’exercice ou du fait de leurs fonctions. Ces derniers mois, l’AMF a alerté le gouvernement sur la recrudescence des incivilités et l’inquiétante multiplication des agressions envers les élus qui sont, pour certaines, allées jusqu’au drame. Devant la difficulté de mesurer précisément le volume de ces actes et l’inégalité des suites judiciaires apportées, il est apparu fondamental à l’AMF de mettre en place, avec le soutien des 103 associations départementales de maires, un dispositif permettant une remontée d’information la plus systématique et fiable possible. Ainsi, elle lance aujourd’hui l’Observatoire des agressions envers les élu(e)s qui va non seulement veiller au suivi de ce phénomène mais aussi à l’application effective de la circulaire du ministre de la Justice du 7 septembre, qui est un premier pas mais doit maintenant s’appliquer concrètement. Cet observatoire a six objectifs principaux : une remontée fiable et précise des agressions dont les élus font l’objet ; une étude de la typologie des agressions ; un suivi des plaintes déposées et des réponses judiciaires apportées ; un suivi de l’accompagnement apporté aux élus touchés (suite…)